soft skills et capital humain
ateliers mobilité interne et rétention des talents

Fidélisation : les compétences extra-pros au service de l’évolution

Aujourd’hui, cap sur un dispositif ludique pour fidéliser et encourager les mobilités en interne chez un de nos clients résolument tourné vers l’humain : le groupe Apicil.

Au fil de cet article, nous vous présenterons comment nous sommes intervenus pour prendre soin des équipes, rassurer dans un contexte de transformation des métiers, et identifier les atouts et compétences sur lesquels s’appuyer face aux changements.  

Une rencontre autour du maintien dans l’emploi des seniors

Pour la petite histoire, notre collaboration a commencé grâce au dispositif UP’ICIL, piloté par la Direction Action sociale et la Direction Innovation et services. Le programme avait pour objectif de détecter des solutions permettant de favoriser l’employabilité, le développement des compétences et prévenir l’usure au travail, notamment pour favoriser l’emploi des travailleurs expérimentés. C’est avec le soutien financier obtenu dans le cadre de ce programme que nous avons développé le premier prototype de notre serious game pour identifier ses soft skills, Entracte et c’est la communauté des API’novateurs qui s’est prêté au jeu pour les premiers tests de l’outil dès 2020.

Quelques années plus tard, c’est donc tout naturellement qu’Apicil nous a proposé d’ accompagner la transformation de leurs métiers en créant un environnement propice à la mobilité en interne.

Quelles ressources pour accompagner la transformation des métiers ?

La transformation des métiers au sein du groupe Apicil, troisième groupe de protection sociale en France, est le reflet d’une adaptation continue aux évolutions du marché et des attentes des clients. En 2023, Apicil a poursuivi sa réorganisation stratégique en structurant ses activités autour de Domaines d’Activité Stratégique (DAS), notamment dans les secteurs de la santé, de la prévoyance, de l’épargne et des services financiers.

Cette transformation vise à renforcer l’agilité et l’efficacité opérationnelle du groupe face à un environnement économique instable marqué par l’inflation et la hausse des taux d’intérêt. Par exemple, le rapprochement avec Territoria Mutuelle permet à Apicil de se positionner plus solidement dans le secteur de la prévoyance, particulièrement pour la Fonction Publique Territoriale. De même, l’acquisition d’Alpheys a consolidé la position du groupe dans le secteur de l’épargne et des services financiers, malgré les défis posés par le marché immobilier en déclin.

La transformation des métiers ne se limite pas seulement à des ajustements structurels mais intègre également une dimension humaine cruciale : la fidélisation de ses collaborateurs. Dans un contexte où les talents sont de plus en plus sollicités, il devient impératif de créer un environnement de travail attractif et évolutif pour s’assurer d’avoir les ressources humaines nécessaires pour porter ces projets de transformation. C’est ainsi qu’Apicil s’engage à offrir des opportunités de développement professionnel, en mettant l’accent sur la formation continue et l’accompagnement personnalisé des carrières.

Le développement des compétences, 1er levier de rétention collaborateur ?

Sylvain, développement du capital humain

Pour Sylvain Martinet, responsable du département développement du Capital Humain, la loi avenir professionnel de septembre 2018 est venu modifier en profondeur l’entreprise et sa façon d’aborder les compétences : « On passe d’une attention accrue sur la formation (le moyen) à une attention au développement des compétences (c’est-à-dire le résultat). Et cette modification de la sémantique vient littéralement mettre fin à la fonction de Responsable Formation (RF). La bonne nouvelle pour les occupants de ce poste, c’est qu’une nouvelle fonction (selon nous, bien plus intéressante) est en train de naître, celle de Responsable Développement des Compétences (RDC). »

Ainsi, l’université interne du groupe assure la formation des collaborateurs et le reste de la direction du développement du Capital Humain s’emploie à proposer de nouveaux parcours, à renforcer l’attractivité du groupe et à fluidifier les processus RH. Le groupe a entrepris une profonde refonte de ses référentiels de compétences, à présent axés autour d’emplois-repères, et créant un référentiel de soft skills adapté pour les collaborateurs et leurs managers. L’ensemble de ces actions ont abouties à la mise en place d’une nouvelle plateforme digitale pour la gestion des compétences.

Comment permettre à ses salariés de devenir acteur de leur évolution ?

Afin de s’assurer de la bonne utilisation de l’outil par ses collaborateurs, Apicil a senti la nécessité d’accompagner le changement inhérent à la mise en place de cette nouvelle approche de la gestion des parcours et carrières. Pour cela, l’équipe RH a lancé une grande sensibilisation avec la semaine de l’évolution professionnelle.  Organisé chaque année, ce nouveau temps fort permet aux collaborateurs de découvrir les différents dispositifs et outils en place au sein du groupe, et d’amener chacun à s’interroger sur ses souhaits d’évolutions. C’est dans le cadre de cet événement que le groupe a fait appel à notre expertise sur les soft skills et la valorisation des compétences extra-professionnelles.

En effet, la principale difficulté identifiée par l’organisation consistait dans l’intégration par les collaborateurs de ce changement de culture et process, et de les rendre acteurs de leur propre évolution. Alors comment lancer la machine, accompagner la valorisation des parcours, ouvrir le champ des possibles et montrer à chacun que des dizaines d’opportunités sont présentes pour lui ou elle en interne ?

Notre solution : un atelier ludique autour des compétences personnelles extra-professionnelles

sensibiliser aux soft skills pour détecter les talents

Nous avons relevé le défi en proposant dans un premier temps un atelier ludique en présentiel s’intégrant facilement dans cette semaine consacrée aux compétences et à la mobilité interne. Notre premier objectif étant de mettre en mouvement, de bousculer les représentations parfois limitantes et d’ouvrir le cadre de référence de chacun. Aussi, nous avons choisi d’axer cette intervention sur la valorisation des expériences de vie, des singularités de chaque parcours en lien avec la raison d’être d’Apicil « Uniques, ensemble ».

Objectif : Identifier les soft skills que l’on développe dans 4 grandes expériences : la parentalité, la situation d’aidant, le bénévolat associatif et la situation de handicap.

Pour cela, à la manière d’un world café nous avons fait illustrer aux 20 participants présents ces expériences, faisant appel à leurs talents d’artistes pour représenter les situations qu’ils ont vécu ou observé dans leur entourage. Après avoir identifié tour à tour les situations concrètes et marquantes qui se produisent pendant ces expériences, les participants ont identifiés les compétences que ces situations les avaient amenés à développer parmi le référentiel de soft skills Akanema.

Nos formateurs ont conclu cette intervention par de rapides apports théoriques, définissant ces compétences humaines, et appuyant sur l’importance de l’expérientiel comme support de leur développement. Chaque participant a ainsi été invité à réfléchir et identifier ses propres apprentissages informels, résidant dans les actions simples qui composent leur quotidien. Cette discussion a été l’occasion de relier ces compétences au référentiel managérial et collaborateur formalisé par le groupe, donnant ainsi des éléments pour que chacun puisse mettre en perspective ses compétences et les opportunités offertes par le groupe.

Un atelier de sensibilisation aux soft skills qui libère la parole

Dans une logique d’amélioration continue, une enquête anonyme a été réalisée auprès des participants et les résultats parlent d’eux-mêmes !

  • La satisfaction générale est de 4,85/5.
  • A la question « que pourrait-on améliorer ? », plus de la moitié des répondants suggère de consacrer plus de temps au sujet.

L’ambiance ludique tout en étant sérieuse ainsi que l’invitation au partage d’expérience a fait l’unanimité et les quelques réserves que certains pouvaient ressentir en début de session à l’idée d’entrer dans la sphère personnelle se sont vite envolées.

« Aucun jugement de valeur n’a été fait en fonction des différentes situations parfois complexe pour certains collaborateurs – beaucoup de bienveillance – et mise au point sur les soft skills ET hard skills »

« J’ai fortement apprécié cet évènement de par la dynamique, l’implication de tous les participants. Le partage de situation de vie a favorisé la réflexion collective autour. »

Amenant à approfondir l’identification de ses compétences en équipe

Les collaborateurs du groupe ont également souligné l’importance de faire intervenir des personnes extérieures à l’entreprise pour aborder ces sujets. L’ambiance bienveillante et la proximité offerte par le format présentiel a largement contribué à libérer de la parole, et permis à chacun d’aborder le sujet différemment.

teambuilding soft skills

En complément, le groupe a souhaité poursuivre l’expérience avec une équipe en reconstruction suite au départ de plusieurs membres historiques et l’arrivée de nouveaux profils. Nous avons alors pu approfondir avec eux le sujet des compétences en leur proposant une activité team building sur une demi-journée pour que chacun puisse identifier ses soft skills grâce au jeu Entracte.

Réalisé cette fois-ci en petit groupe de 6, cette intervention complémentaire a permis à chacun de dresser son profil de soft skills et d’identifier ses atouts grâce au référentiel de compétences Akanema. Ils ont enfin utilisé ces profils pour détecter les complémentarités présentes au sein de l’équipe et de fluidifier la communication.

Prêt à tester le jeu comme outil RH pour fidéliser vos talents ?

En conclusion, notre collaboration avec le groupe Apicil illustre parfaitement comment la valorisation des compétences extra-professionnelles peut non seulement favoriser la fidélisation des collaborateurs mais aussi booster la performance des équipes et encourager leur mobilité en interne. Grâce à nos ateliers ludiques et à notre expertise sur les soft skills, nous avons aidé Apicil à créer un environnement de travail stimulant et évolutif, adapté aux nouveaux défis se présentant à elle.

Vous aussi, vous souhaitez transformer votre gestion des talents et créer un environnement propice à l’évolution professionnelle de vos équipes ? Contactez-nous dès aujourd’hui pour découvrir comment nos outils RH peuvent répondre à vos besoins spécifiques et vous accompagner dans vos projets de transformation.

Nos ressources pour votre optimiser votre gestion RH